Accéder au métier de chauffeur VTC : les indispensables

Accéder au métier de chauffeur VTC : les indispensables

24 février 2021 0 Par Kamel

Le métier de chauffeur VTC est celui que vous avez toujours rêvé d’exercer ?  Sachez que l’accès n’est pas aussi simple comme on peut le croire. Il ne suffit pas d’avoir un permis de conduire ou encore d’une belle voiture pour exercer la profession de chauffeur VTC. Ce service de transport urbain est dédié à une clientèle de marque et exige du chauffeur le respect d’un certain nombre de critères. Découvrez quelques-uns d’entre eux dans les lignes qui suivent.

Avoir un permis de conduire

Vous venez de décrocher votre permis de conduire de catégorie B et vous souhaitez exercer dans le métier de chauffeur VTC ? Ne vous précipitez pas car cette profession réclame de votre par une maîtrise parfaite de la conduite automobile. Vous devez être capable d’adopter un style de conduite exemplaire et répondant parfaitement aux exigences des clients. Pour ce faire, vous devez avoir de l’expérience en matière de conduite automobile et 3 ans et le minimum requis. Si vous obtenez votre permis à 18 ans, vous devez attendre jusqu’à 21 ans pour devenir chauffeur VTC. Ce temps vous sera également nécessaire pour vous informer sur la profession et pour mieux vous préparer à l’examen VTC.

Réussir la visite d’aptitude

Si vous avez de l’expérience en matière de conduite automobile (3 ans minimum avec permis de catégorie B), vous devez vous informer auprès de la préfecture quant à l’endroit où vous pourrez faire une visite d’aptitude. Cette visite médicale, vous devez la passer auprès d’un médecin agréé par la préfecture et si vous êtes reconnu apte à exercer la profession de chauffeur VTC, vous pourrez poursuivre la démarche qui vous permet d’atteindre votre objectif. En revanche, si vous êtes déclaré inapte, vous pouvez changer d’orientation professionnelle car le métier n’est pas fait pour vous.

Avoir un certificat de premier secours

L’exercice de la profession de chauffeur VTC exige de vous la possession d’un certificat de premier secours. Ce certificat est obtenu uniquement après avoir suivi une formation axée dans le domaine auprès d’un établissement spécialisé. Un tel certificat valide votre capacité à faire les gestes de premiers secours au cas où une personne tombe malade ou est victime d’un accident en votre présence. Un chauffeur VTC doit être en mesure de porter secours à ses clients afin de leur permettre de se sentir bien avant l’évacuation à l’hôpital. Ceci entre dans le cadre de la qualité de service et permet au chauffeur VTC d’agir en qualité de professionnel expérimenté.

Obtenir la carte VTC

Si vous répondez à tous ces critères, vous pouvez vous inscrire à l’examen VTC. Cependant, préparez-vous bien avant de participer à cet examen qui est disponible en plusieurs sessions annuelles. Etant donné que l’examen est assez difficile et réclame une parfaite connaissance de la profession, vous avez intérêt à suivre une formation VTC auprès d’un centre de formation agréé par la préfecture. Grâce à une telle formation, vous n’aurez aucun mal à passer l’examen et pourrez ensuite demander une carte VTC.