Une séance d’ostéopathie en quelques étapes

Une séance d’ostéopathie en quelques étapes

3 octobre 2021 0 Par pradolongo.net

Si vous êtes un adepte de la pratique ostéopathique, vous savez sans doute que chaque ostéopathe dispose d’une technique qui lui est propre. De la même manière, sachez qu’il existe plusieurs applications de l’ostéopathie. À savoir la branche de l’ostéopathie structurelle qui fait craquer et qui vous retourne sens dessus dessous, l’ostéopathie tissulaire qui agit tout en douceur, l’ostéopathie viscérale à destination du ventre et l’ostéopathie crânienne portant sur la tête. Cela dit, peu importe les techniques mises en œuvre, une séance d’ostéopathie suit toujours une même routine. L’idée étant de remettre le patient sur pied et en pleine forme. Sans plus attendre, voici les étapes clés d’une séance d’ostéopathie.

L’entretien entre l’ostéopathe et le patient

En règle générale, une séance d’ostéopathie commence toujours par un petit échange entre le professionnel et son patient. C’est autant valable lors que vous avez recours au service d’un ostéopathe à domicile. Connue sous le nom d’anamnèse, cette étape est pour ainsi dire cruciale dans l’optique de cibler le problème au cours d’une première consultation, mais aussi pour juger les évolutions séance après séance. Pour ce faire, le praticien mettra en place une séance d’interrogation pour en savoir davantage sur son patient. À partir des informations reçues, il partira à la quête du ou des motifs de consultation. Gardez à l’esprit que l’ostéopathe observe vos moindres faits et gestes dès même votre entrée dans son cabinet. S’il se trouve que la consultation concerne un nourrisson ou un enfant en bas âge, l’entretien sera réalisé avec les parents en question. Donc, veillez à prendre en compte l’âge à laquelle votre enfant s’est mis à marcher, etc.

Les tests ostéopathiques

Pour cette deuxième étape, le praticien professionnel demandera à son patient de se dévêtir et de se mettre en sous-vêtements. Il enchaînera ensuite par la phase de tests. Notez par la même occasion que si vous avez du mal à garder l’équilibre ou simplement du mal à enlever votre pull, votre ostéopathe notera quelques zones à vérifier. Il en est de même pour les éventuelles pertes de mobilité et les autres anomalies de votre corps. Plusieurs vérifications seront alors mises en œuvre, l’on peut citer les tests d’exclusion pour assurer l’absence de contre-indication à la réalisation d’un traitement ostéopathique. Sans oublier les tests ostéopathiques utiles dans la vérification des causes de vos douleurs. Retenez que ce sont des observations qui sont dans un premier temps réalisées sans mouvements, puis avec mouvements.

L’intervention ostéopathique

Au moment de faire les tests, plusieurs parties du corps sont passées en revue afin de déterminer l’axe de traitement à suivre. À l’issue de cette collecte d’informations corporelles, la séance d’ostéopathie est suivie par la réalisation de certains mouvements lents ou rapides. Ces derniers visent à rétablir aussi bien la mobilité, le soulagement des douleurs que la remise en forme de la zone définie. Le patient est alors allongé sur une table, ou sur le ventre ou sur le dos, voire assis ou lever selon la situation qui se présente. Retenez que souvent, l’ostéopathe explique son acheminement à haute voix. Si tel n’est pas le cas, vous pouvez demander sa démarche tout au long du traitement.

Lisez par la suite, comment éviter les maladies lors d’un voyage au Cambodge ?